Les Colliers de perles de Kapélé

Les Colliers de perles de Kapélé

Les Colliers de perles de Kapélé

 

La fabrication des colliers de perles de Kapélé offre un spectacle réellement surprenant, et à voir ces orfèvres de la terre à l’oeuvre, on ne peut s’empêcher de penser que c’est peut-être à sa double vocation d’agriculteur et d’artisan (pour ne pas dire d’artiste) que le Sénoufo doit son génie artisanal, lequel illustre magistralement l’adage populaire selon lequel  » rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme « .

 

 

Comment procèdent donc ces étranges magiciens ? Très simple : on commence par aller recueillir de l’argile à la rivière. Celui-ci est ensuite tamisé puis travaillé avec du beurre de karité pour que la peau n’accroche pas et crée des imperfections sur la perle ainsi modelée.

 

 

On perce les perles obtenues à l’aide d’une tige de bambou, puis on les met à sécher 24 heures avant de les passer au  » four  » (en fait, un trou creusé dans la terre où l’on dépose les perles avant de recouvrir le tout de branchages, une sorte de cuisson  » à l’étouffée « ). Les perles noircies sont alors prêtes à être peintes. Pour la peinture, une fois encore, toutes les couleurs sont dans la nature : le blanc est obtenu à base de kaolin (également utilisé pour obtenir les autres couleurs que l’on fixe à base d’un mélange de sève d’arbre), tandis que le vert se compose de feuilles de kinkalba broyées, et le rouge de jeunes pousses de teck.

 

 

Pour le pinceau, l’artisan utilise de minuscules plumes de pintades qu’il fait glisser sur la surface lisse de la perle plantée sur une épine de porc-épic, à laquelle il imprime un mouvement de toupie après l’avoir préalablement coincée entre ses deux orteils. Le tout est ensuite verni et assemblé en colliers et en bracelets prêts à rejoindre le petit étal de fortune installé sous l’appatam. La taille des perles variera selon le type d’accessoire ou de bijou réalisé : colliers bien sûr, mais aussi porte-clés et autres éléments décoratifs et/ou utilitaires. Il faut environ deux jours pour confectionner un collier.

16 septembre 2018 / by / in

Laisser un commentaire

X