Decouverte

LA FONDATION FELIX-HOUPHOUET BOIGNY

LA FONDATION FELIX-HOUPHOUET BOIGNY

La fondation est un centre international pour la recherche sur la paix classée au patrimoine de mondial de l’Unesco. Implanté dans un parc de 48 ha à Yamoussoukro, elle comprend un bâtiment principal, un bâtiment des congrès qui a en son sein plus grande salle des congrès, 2 grands amphithéâtres et 22 salles de commissions avec traduction simultanée de 4 langues ; une esplanade d’honneur qui abrite en sous-sol un musée. En outre, elle a été le lieu de règlement de la plus part des conflits de la sous-région. Pour le prix d’entrée c’est 200 Fcfa pour les étudiants, 500 Fcfa pour les militaires et 600 Fcfa la CEDEAO. Il faut comptez entre 30 mins et 1h la visite.

Source: Le Fatom Cote d’ivoire, Editions Sépia, 2014.

10 mars 2019 / by / in
LA BASILIQUE NOTRE DAME DE LA PAIX

LA BASILIQUE NOTRE DAME DE LA PAIX

La basilique notre dame de la paix est située au sud-ouest de Yamoussoukro. C’est l’une des plus belles et haute basilique. Les travaux de construction ont débuté après la 1ère pierre posée par le pape Jean-Paul II le 10 Août 1985 et ont duré 36 mois. Elle fut consacrée par le même pape le 10 septembre 1990. La basilique comporte une nef centrale avec un dôme de 90 m de diamètre et une série de 300 colonnades en pierre rose du pays. Ses 24 grands vitraux correspondent à 8000 m et peuvent contenir 18.000 personnes. Le parvis de la basilique peut accueillir 30.000 personnes et plus de 150.000 pers pour l’esplanade. La résidence du pape, les logements et bureaux du rectorat complètent l’’ensemble. La basilique construite sur le modèle de Saint Pierre de Rome dispose d’une des meilleures sonorisations du monde, d’un éclairage de 2428 projecteur d’une puissance de 1000 watts. De plus, elle est environnée d’un magnifique jardin français riche de plus de 40.000 espèce floral et arbustes. Aussi, de multiple routes embellissent et rendent accessible ce temple si majestueux. Don du président Felix Houphouët-Boigny et de sa famille, elle est pour la jeunesse chrétienne ivoirienne, une éternelle œuvre pour la gloire de l’Eternel. Un hôpital international et une université catholique sont en projet.

Source: Le Fatom Cote d’ivoire, Editions Sépia, 2014.

 

10 mars 2019 / by / in
AU GRAND MARCHÉ : LES « CHAUSSURES DE DALOA»

AU GRAND MARCHÉ : LES « CHAUSSURES DE DALOA»

C’est à Daloa que proviennent les sandales artisanales dites «chaussures de Daloa» Elles sont en peaux de mouton, de chèvre ou en cuir et se déclinent en plusieurs couleurs, modèle, selon qu’il s’agisse d’homme, de femme ou d’enfant. Sur commande on peut avoir des babouches et des chaussures à talons. Les produits sont vendus à 2500Fcfa la sandale et 1500 la sandale pour enfant. Le prix va de 4000 à 7000 Fcfa pour les commandes spéciales. Pour les achats en gros une remise est faite à la pièce. La forte production permet d’approvisionner les commerçants de l’intérieur ou de l’extérieur du pays. Malheureusement, si le marché de Daloa est célèbre pour sa cordonnerie, il est dans un piteux état et a besoin de rénovation.

Source: Le Fatom Cote d’ivoire, Editions Sépia, 2014.

10 mars 2019 / by / in
LE CENTRE ARTISANAL

LE CENTRE ARTISANAL

Les artisans de Daloa sont regroupés au sein d’un centre artisanal créé en 1965 grâce au préfet jules Koffi. Cependant, l’activité a beaucoup baissé depuis la crise ainsi sur 35 bâtiments seuls 13 sont occupés. Mais que vend-t-on ? Des sculptures d’animaux, de femmes, de pipes, des utilitaires, des masques etc… Les produits sont vendus entre 1000 Fcfa et 60000 Fcfa. On y trouve aussi des meubles sculptés au prix variant selon les modèles. Des bijoux en argent vendus entre 20000 et 25000 Fcfa la parure. Du batik entre 2000 et 8000 Fcfa selon la taille ; les sacs, nappes, coussins, tapis et trousse en pagne entre 2000 et 10000 Fcfa.

Source: Le Fatom Cote d’ivoire, Editions Sépia, 2014.

 

10 mars 2019 / by / in
LE CENTRE CULTUREL DE CALASANZ

LE CENTRE CULTUREL DE CALASANZ

Le centre a été créé en 2005 par les prêtes pierristes pour toucher la jeunesse. Il propose des activités sportives et des activités de formation (école de foot, cours d’alphabétisation, cours du soir, cour d’informatique et d’éducation religieuse). Des possibilités d’hébergement pour les gens de passage. Une troupe théâtrale, une bibliothèque, une salle polyvalente et une salle de réunion. Il propose également des projections films sur écran géant. L’accès au centre est libre. Une contribution financière est demandée pour les activités.

Source: Le Fatom Cote d’ivoire, Editions Sépia, 2014.

10 mars 2019 / by / in
X