Tendances

[Ciné] Quand Brad Pitt et Leonardo Dicaprio partagent l’affiche du prochain film de Tarantino

Brad Pitt et Leonardo Dicaprio sont à l’affiche de Once Upon A Time In Hollywood, un film du célèbre réalisateur américain Quentin Tarantino dont la sortie est prévue en Août 2019.

 

Le pitch

Le film raconte l’histoire d’un acteur et de son cascadeur dans la poursuite du succès et de la célébrité dans le Hollywood de la fin des années 1960.

Pourquoi tout le monde est aussi enthousiaste à propos de ce film?

  • Once Upon A Time In Hollywood est le neuvième long-métrage de Quentin Tarantino. Et chacun des films du réalisateur est un événement en lui-même. Rappelons qu’il est derrière Pulp Fiction, Django Unchained ou encore Inglorious Basterds.
  • Le casting de ce film est impressionnant: Brad Pitt, Leonardo Dicaprio, Margot Robbie, Al Pacino, Dakota Fanning, Luke Perry…
  • La bande-annonce donne clairement envie de regarder ce film. Voyez par vous-mêmes…

 

 

Et rien que pour le duo Brad Pitt et Leonardo Dicaprio, on est partantes !

 

Once Upon A Time In Hollywood avec Brad Pitt et Leonardo Dicaprio

 

A lire aussi: [Ciné] Captain Marvel, la première super-héroïne des studios Marvel dans les cinémas Majestic

21 mars 2019 / by / in , , , , , , ,
Gondwana Club, le nouveau show humoristique abidjanais
L’humour, il faut le dire, occupe une place assez importante dans le quotidien des ivoiriens. Cela fait de la Côte d’Ivoire une plaque tournante de l’industrie humoristique dans la sous-région. Ce n’est donc pas un hasard que la ville d’Abidjan accueille les plus grands rendez-vous de l’humour dont Le Parlement du Rire ou le festival Abidjan Capitale du Rire qui sont l’initiative du célèbre humoriste Mamane. Ce grand passionné d’humour et de bonne humeur ne cesse d’enchaîner les projets pour la promotion de l’art humoristique et pour la valorisation du métier d’humoriste en Afrique et dans le monde. C’est dans cette même veine qu’il lance son énième projet : Gondwana Club.
L'humoriste Mamane - Gondwana Club
L’humoriste Mamane

Votre nouveau show, le Gondwana Club

Grande première en Afrique francophone, Gondwana Club s’inspire du traditionnel comedy club new-yorkais et du café-théâtre parisien. En effet, Mamane a été initié à ses débuts par Romain Bouteille, co-fondateur avec Coluche du Café de la Gare, dans ces événements. Gondwana Club veut être un rendez-vous humoristique régulier. Il vise à présenter les meilleurs comédiens ivoiriens et africains. C’est aussi une façon d’offrir aux artistes humoristes un espace de représentation et de perfectionnement.

vous avez vu la nouvelle campagne de ivorio énergie ? Cliquez ici

Désormais, le public ivoirien pourra découvrir leurs humoristes favoris dont Le Magnific, Ambassadeur Agalawal, Boukary, Joel, Digbeu Cravate, Michel Gohou etc… dans de nouvelles créations artistiques.

Faire de l’humour un métier entier et respectable

« Nous formons une famille au sein de laquelle les humoristes africains se professionnalisent, afin que leur art devienne une économie rentable et créatrice d’emploi, comme ailleurs dans le monde à l’instar de la musique et du football. » Mamane
Mamane, initiateur du projet, ne veut aucunement se limiter à faire seulement rire le public et faire jouer les humoristes.
Conférence de press Gondwana Club
Il poursuit des ambitions encore plus grandes comme permettre aux humoristes de vivre pleinement de leur art. Pour lui les humoristes africains forment ensemble une famille qui veut un cadre meilleur et sain pour tous ses membres. Dans la continuité de tous ses grands projets humoristiques déjà en place, le Gondwana Club complète avec cohérence une stratégie à long terme, soigneusement mûrie et mise en place depuis sept ans par l’humoriste gondwanais.

Un Cadre idéal pour un spectacle de renom

Pour ce projet si innovant, l’équipe de Mamane a choisi l’hôtel Pullman pour accueillir les spectateurs et les humoristes. Le Gondwana Club vient à point nommé dans un hôtel qui a pratiqué changé d’apparence. Selon les propos du directeur général du Pullman « tout a été rénové dans l’hôtel : chambre, salle de conférence, accueil, bar, piscine spa… » bref le Pullman a fait peau neuve. L’ouverture officielle a été annoncé pour le mercredi 03 avril 2019, d’après le directeur général. Mais avant, le Gondwana Club a déjà annoncé les couleurs avec deux spectacles par semaine.

Comment y assister ?

Tous les vendredis, deux spectacles sont prévus ; l’un à 19h30 et le deuxième à 21h00. Les samedis, il y aura trois spectacles. Le premier (gratuit) est une scène ouverte aux jeunes talents, le second se déroulera à 20h00 et le dernier à 21h30. Vous pourrez assister à ces spectacles en achetant un pass à 10 000 Francs CFA qui vous donnera aussi droit à un cocktail. Si vous avez envie d’une dose d’humour et de bonne ambiance pour commencer le week-end, le Gondwana Club est le lieu spectacle qu’il vous faut. NB : Info et inscriptions par Whatsapp au  : +225 88 92 13 48 (#hellogondwanaclub) Cet article Gondwana Club, le nouveau show humoristique abidjanais est apparu en premier sur TCHEYA.
6 mars 2019 / by / in , , , ,
Ne pas stresser à la rentrée: 10 conseils

10 conseils pour ne pas stresser à la rentrée

1 / Repérez vos stresseurs

Selon la spécialiste en communication Lilian Glass, certaines personnalités « toxiques » ont le pouvoir de faire ressortir le pire chez l’autre et de le stresser. Parmi cette liste, identifiez dans votre entourage le ou les profil(s) qui sont pour vous une source de stress relationnel :

  • Le dominateur
  • L’égocentrique
  • Le tyran
  • La victime
  • Le juge
  • Le Je-sais-tout
  • Le compétiteur
  • L’indiscret
  • Le fauteur de troubles
  • Le mythomane
  • L’intransigeant
  • L’autodestructeur
  • L’indécis

2 / Expirez le stress

Nous respirons trop vite, ce qui favorise le stress et l’anxiété. A l’inverse, une respiration ample et ralentie calme le mental, apaise les émotions et détend le corps.

En cas de stress, inspirez par le nez en comptant jusqu’à 6, bloquez votre respiration en comptant jusqu’à 3, expirez par la bouche en comptant jusqu’à 7 ou 8.

A pratiquer pendant 3 minutes et à renouveler entre 3 et 5 fois dans la journée.

3 / Trouvez le goduku

Une bouffée de panique ? Serrez le poing. Le bout de votre index se niche à la base du pouce, où la peau est la plus fine. Là se trouve le goduku, point d’acupuncture correspondant au méridien du gros intestin. Massez-le fermement avec le pouce de l’autre main pendant 45 secondes (dans le sens des aiguilles d’une montre). Commencez par la main gauche, puis passez à l’autre main.

4 / Démasquez vos voleurs de temps

Il existe deux sortes de voleurs de temps : les voleurs extérieurs (des événements, des personnes) et les voleurs intérieurs (des habitudes, des traits de personnalité). Les repérer est un premier pas pour les neutraliser.

Quelques voleurs de temps extérieurs

  • La « réunionnite »
  • Les appels téléphoniques trop fréquents
  • Les collègues trop bavards
  • Les visites à l’improviste
  • Les machines qui tombent souvent en panne
  • Les longues démarches administratives
  • Les collègues ou supérieurs incompétents
  • Les spécialistes de la demande d’aide

Quelques voleurs de temps intérieurs

  • La tendance à tout remettre à plus tard
  • L’indécision chronique
  • La résistance au changement
  • L’impulsivité
  • Le désordre
  • Le perfectionnisme
  • L’incapacité à dire non
  • L’instabilité dans la définition d’objectifs
  • L’absence de planification
  • L’incapacité à déléguer

Pour mieux neutraliser vos voleurs de temps, prenez votre agenda de la semaine écoulée, puis essayez d’en repérer au moins trois extérieurs et trois intérieurs. Notez-les soigneusement et relisez votre compte-rendu avant d’entamer une nouvelle journée.

5 / Faites comme Einsenhower

Pour y voir plus clair dans son planning, Dwight David Eisenhower, 34e président des Etats-Unis, a mis au point ce que l’on a appelé plus tard la matrice d’Eisenhower. Elle fonctionne au travail, mais aussi en couple et en famille ! Elle permet de classer les tâches selon quatre niveaux décroissants de priorité :

  • Important et urgent : les activités à faire soi-même rapidement
  • Important et non urgent : les activités à planifier et à éventuellement déléguer
  • Non important et urgent : les activités à déléguer
  • Non important et non urgent : les activités qui n’ont pas d’intéret immédiat pour soi, mais qui peuvent être importantes et urgentes pour une autre personne.

6/ Avalez le crapaud !

Cet adage anglo-saxon est le titre du best-seller du consultant américain Brian Tracy, qui préconise de toujours commencer par la tâche la plus difficile, la plus rébarbative ou celle que l’on risque le plus de reporter. Avaler le crapaud fait gagner du temps et booste la confiance en soi.

7 / Déléguez

Apprendre à déléguer nous permet de reprendre notre souffle et d’éviter le burn-out. Or, pour beaucoup, déléguer n’est pas facile. Cela demande de lever certains freins souvent inconscients. Tout faire tout seul est une façon de montrer nos compétences et d’exercer notre pouvoir et notre contrôle, explique la psychothérapeute Nicole Prieur. Se charger de toutes les tâches traduit aussi le désir de se faire aimer en « faisant plaisir ».

Bien déléguer c’est : choisir la personne la plus compétente et non pas la plus sympathique ou la plus proche ; déterminer clairement les objectifs, les échéances et la marge de manœuvre ; planifier des points réguliers d’information et de validation.

Prenez votre agenda et trouvez dans la semaine qui vient au moins trois tâches à déléguer : une à votre conjoint, l’autre à un collègue et la dernière à vos enfants ou à un ami. Notez le gain de temps, mais aussi ce que vous avez ressenti (soulagement, gêne, plaisir, etc.).

8 / Prenez du temps pour vous

Savoir gérer son temps sans stresser, c’est aussi s’en accorder pour décompresser… sans culpabilité. Pour cela, il est indispensable de ritualiser les plages de temps pour soi. Cela signifie les inscrire (durée, fréquence) sur votre agenda et leur accorder la même importance qu’un rendez-vous professionnel.

Répondez à cette question : Qu’est-ce que je ferais d’épanouissant ou de reposant si j’avais du temps pour moi ?

Listez les bénéfices que vous obtiendriez, puis fixez-vous un jour pour commencer à utiliser votre capital de temps personnel.

9 / Acceptez les critiques

Une critique ou une remarque déplaisante et notre « stressomètre » s’affole. Normal : nous redoutons tous le jugement des autres. Pourtant, les critiques peuvent être l’occasion d’apprendre des choses sur soi et de progresser. A condition de bien s’en servir.

Une vraie critique est une critique constructive : elle aborde les points positifs et les points négatifs.

Un reproche se concentre sur le négatif. Il est souvent subjectif, partial et toujours affectif.

Pour bien recevoir une critique et en tirer profit, il est nécessaire de laisser votre interlocuteur s’exprimer sans l’interrompre, puis de reformuler ses propos pour vérifier que vous avez bien compris. N’hésitez pas à le questionner pour lui demander des preuves ou des précisions et lui répondre de la même façon : détaillée et argumentée.

Lorsqu’une critique émane de plusieurs sources, prenez-la en considération et interrogez-vous sans complaisance. C’est une opportunité pour vous remettre en question et évoluer.

10 / Osez enfin dire non

Derrière nos oui systématiques se cachent de nombreux non étouffés… Un comportement que nous adoptons très souvent au travail, en famille, avec nos amis. Et qui est générateur de tensions.

Selon Jacques Salomé, psychosociologue, s’affirmer c’est oser dire non dans le respect de soi plus que dans le refus de l’autre. Car à force d’accepter les demandes des uns et des autres, nous finissons par oublier une part de nous-même.

Les questions à se poser avant de céder :

  • En ai-je vraiment envie ?
  • Combien cela me coûtera-t-il (temps, énergie, estime de soi, émotions) ?
  • Qu’est-ce que je gagnerais si je disais non ?
  • Quelle peur m’empêche de dire non ?
16 septembre 2017 / by / in ,
X