ANYAMA : D’où vient les grandes familles malinké (dioula) ?

ANYAMA : D’où vient les grandes familles malinké (dioula) ?

ANYAMA : D’où vient les grandes familles malinké (dioula) ?

La ville actuelle d’Anyama est née avec l’implantation du chemin de fer en 1905 où, autour de la gare d’Anyama, s’était installée une petite communauté dioula dominée par les malinké d Odienné ( Samassi, Diaby, Sylla, Cissé, Touré Doumbia, savané, Koné, etc….) et aussi une petite proportion des de maliens, guinéens et burkinabè.

La communauté s’agrandit peu à peu avec l’avancée du rail vers le Nord. Et très rapidement, les planteurs autochtones Attié, établis a 6km du rail dans le village d’Anyama-Zansakoi, rejoignent la voie ferrée et créent en 1923, un village contigu au quartier dioula( Odiennékabougou ou Odiennékaïbra).En 1958, Anyama compte 3000 habitants et surtout connue comme le principal centre colatier du pays. Les Odiennéka affluent dans la petite ville, pour la collecte de cola et le stockage dans des magazins de cola ou  » Woro Böo » afin de les commercialiser dans le Nord.

29 juin 2018 / by / in

Laisser un commentaire

X